TEST : Peaux Hybrid Free CONTOUR

TEST : Peaux Hybrid Free CONTOUR


Destinée aux amateurs de skis larges les peaux Hybrid Free de chez CONTOUR sont « divisées » pour une utilisation sur tous types de skis. Peu connues en France mais plébiscitées en Autriche et en Italie, j’ai eu l’occasion de les tester une partie de l’hiver.

Conditions de test

  • Météo : conditions hivernales variées et températures de +5°C à -10°C
  • Qualités de neige : Glace, poudreuse, neige de printemps
  • Utilisation : une bonne dizaine de sorties à la journée avec des dénivelés positifs compris entre 1000 et 1600 m

Caractéristiques

  • Catégorie : Peaux de phoque hybrides universelles pour toutes lignes de cote
  • MARQUE / MODÈLE : CONTOUR – Hybrid Free
  • Composition :
    • 70% mohair
    • 30% fibres synthétiques
  • Peaux sans colle
  • Longueurs :
    • S : 162-172 cm
    • M : 171 – 181 cm
    • L : 180 – 190 cm
  • Poids : 490 gr en taille M


Le TEST

Mon premier avis fut plutôt mitigé : chaque peau est divisée en 2 dans le sens de la longueur et reliée à la spatule et au talon par un Tip et un Tailclip. Je me suis dit que leur manipulation risquait de ne pas être des plus aisée…

Sur le terrain, cette première impression s’est rapidement envolée. Si on prend le temps de bien poser le ski à plat, leur mise en place est simple d’autant que l’adhésif permet de les repositionner facilement si elles sont mal placées.  J’ai eu l’occasion de les tester sur deux paires de skis différentes allant du 95 au 105mm pour des tailles de 177 à 184cm, le fait que la peau soit divisée permet de bien les ajuster le long des carres garantissant ainsi une accroche optimale quelle que soit la largeur du ski. De plus, le Tip et le Tailclip permettent d’adapter la peau à la longueur du ski.

« En montée rien à signaler, les peaux remplissent parfaitement leur fonction : glisse et accroche. Je n’ai pas eu de problème de bottage. »

Là où le bât blesse, c’est au moment de les retirer. Elles se décollent facilement mais pour les plier c’est un peu galère surtout si le vent s’en mêle ! Bon ça c’était jusqu’à ce que je vois une vidéo présentant la façon de les enlever (cf. en fin d’article), en effet avec un peu de technique ça ne pose plus vraiment de soucis.

Sur la toile, de nombreuses personnes font état de problèmes de glisse en descente liés au transfert de l’adhésif sur la semelle du ski. Je n’ai pas eu ce soucis en une dizaine de sorties, à voir peut-être sur le long terme. C’était la première fois que j’utilisais des peaux sans colle et il est vrai que ça évite bien des désagréments. Qui n’a jamais été obligé de tirer comme un âne sur des peaux collées malencontreusement entre elles ?!


Les points forts

  • S’adapte sur tous les skis quelque soit leur largeur
  • Pas besoin de les découper
  • Installation facile
  • Peaux sans colle qui peut se nettoyer à l’eau
  • Pas besoin de les ré-encoller

Les points faibles

  • Le rangement / pliage n’est pas facile quand il y a du vent
  • L’attache en spatule tient moins bien qu’un étrier classique.

Attache à la spatule (TipClip)

Attache au Talon (TailClip)


 

Les amateurs de poudreuse qui recherchent une seule peau pour plusieurs paires de skis seront concquis par les Hybrid Free !

 

 

Commandez les directement en cliquant sur l’image ci-dessous :

 

 


Alex

Skieur Pyrénéen auteur des blogs Ski Rando pour Tous et Inspyr. Ambassadeur du Community Touring Club pour partager cette passion du ski de rando et de la montagne au plus grand nombre.

Laisser un commentaire