Météo et avalanches: l’outil indispensable pour préparer sa sortie

Danger avalanches

Météo et avalanches: l’outil indispensable pour préparer sa sortie

Une sortie en hors piste ou en ski de randonnée ça se prépare avec attention: conditions de neige, risque d’avalanche et météo sont les informations de base à récolter. Mais où les trouver lorsqu’on est pas un pro de la prévision météo ?

 

Le BERA ou Bulletin d’Estimation du Risque d’Avalanche est une analyse détaillée des conditions météorologiques et nivologiques par massifs montagneux en France. Il est édité  tous les jours à 16h depuis 1993 en période hivernale du 1er décembre à fin avril par Météo-France (les dates peuvent varier en fonction des conditions de neige en montagne).

Le bulletin est disponible gratuitement sur le site de Météo-France, onglet Montagne ou via l’application mobile Météo Ski de Météo France.

http://www.meteofrance.com/previsions-meteo-montagne/bulletin-avalanches

http://www.meteofrance.com/appli-meteo-ski

Nous verrons dans cet article ce qu’est le BERA et présenterons les informations indispensables qu’il délivre.

 

1. Réalisé par des experts et accessible par tous

 

Le BERA est un outil d’aide à la décision pour les randonneurs, les élus des communes de montagne, les professionnels et les services en charge de la sécurité des domaines skiables et des routes. Ce document est rédigé en croisant les données météorologiques de Météo-France et les données de terrain transmises par un réseau d’observateurs. Ce réseau est constitué par des professionnels formés à la lecture du manteau neigeux: guides de haute montagne et responsables de domaines skiables essentiellement. Près de 400 observateurs transmettent 2 fois par jour les données de terrain en direct à Météo-France pour la rédaction du BERA.

Les données contenues dans le bulletin sont vulgarisées (sans perdre de leur précision) pour être lues et comprises par tous, du randonneur débutant au chef pisteur d’un domaine skiable. Météo France a plusieurs fois fait évoluer la mise en page du BERA pour le rendre encore plus facile à lire en remplaçant au maximum le texte par des graphiques et dessins.

 

 

2. Une estimation précise du risque d’avalanche

 

C’est le principal objectif du bulletin d’estimation du risque d’avalanche. Cette estimation est décrite par des pictogrammes, une rose des vents ainsi qu’un texte descriptif de la stabilité du manteau neigeux. Voyons voir de quoi il s’agit.

Estimation des risques et orientations des pentes dangereuses

Échelle européenne du risque

Échelle européenne du risque

Le niveau d’intensité du risque d’avalanche est établi selon une échelle européenne allant de 1 (risque faible) à 5 (risque très fort). Le but de cet outil est de fournir une information synthétique par massif sur la situation avalancheuse du lendemain.

C’est la première info du bulletin.  Ce risque peut être différent en fonction de l’altitude ou de l’orientation des pentes. C’est ce qu’indiquent les pictogrammes en haut à gauche du document (1). Le premier indique le niveau de risque en fonction de l’altitude et la rose des vents met en avant avec une couleur noire l’orientation des pentes les plus dangereuses. Dans cet exemple, toutes les orientations sont à considérer comme à risque.

L’erreur faite par beaucoup est de se fier uniquement au chiffre du niveau de risque sans lire l’ensemble des informations détaillées dans le bulletin.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Stabilité du manteau neigeux

 

Cette “pièce maitresse” du bulletin (2) doit être lue avec beaucoup attention car elle comporte des informations précieuses. En effet, ce paragraphe précise plusieurs critères ayant des conséquences sur le niveau du risque d’avalanche et la localisation des dangers:

l’évolution du manteau neigeux: état des couches et des sous couches, zones d’accumulation liées au vent, quantités tombées lors des dernières chutes…

la nature et l’intensité du risque: indications sur la sensibilité de déclenchement des plaques ex: “plaques sensibles à une faible surcharge comme le passage d’un seul skieur”.

des éléments de localisation des pentes dangereuses: venant compléter les deux pictogrammes présents en haut du bulletin. ex: “risque plus important au dessus de 2200m où la sous-couche est moins solide (…) avalanches plus grosses…”.

 

 

3. Des conditions d’enneigement précisées

 

Elles sont décrites par trois éléments différents:

– le premier graphique (3) précise les quantités de neige fraiche tombée 4 jours avant et celles qui sont prévues les 2 jours suivant. La distinction est faite entre les versants Nord et les versants Sud. C’est une information intéressante car elle permet d’avoir une idée de la quantité de neige fraiche potentiellement mobilisable.

image

– Le deuxième graphique (4) présente l’épaisseur de neige (hors pistes bien entendu) sur les versants Nord et Sud à 1500, 1800 et 2400 mètres d’altitude. Cette donnée permet par exemple de choisir un itinéraire en fonction de la limite d’enneigement.

– Le troisième élément (5) est un texte précisant la qualité de la neige de surface. En montagne, la qualité de la neige change rapidement sous l’action du vent, des évolutions de températures, l’ensoleillement etc. Ce texte donne des informations très précises utiles pour préparer sa sortie. ex: neige très dure / glace près des cols et sommets, neige fraiche poudreuse dans les endroits ombragés au dessus de 2000 mètres…

 

 

 

4. Des conditions météo actualisées

 

En montagne, un des principaux soucis est évidemment la météo précise le jour de la sortie. Le BERA apporte un aperçu météo (6) sous forme de pictogrammes et d’un tableau. Ces informations mettent en avant le temps prévu la nuit, le matin et l’après-midi, l’altitude de la limite pluie-neige, celle de l’isotherme 0°C et le vent (la direction et sa force en fonction de l’altitude).

image

 

Il faut considérer que toutes ces informations ont une influence sur l’état du manteau neigeux. En effet, une hausse des températures, va entrainer une hausse de la limite pluie neige qui aura des conséquences en altitude: avalanches de fonte, humidification importante de la neige entrainant également de bonnes galères pour le skieur: neige qui colle, enfoncements malgré les skis etc !

Depuis le début de l’hiver 2016/2017, le BERA est complété par des graphiques exposant les conditions nivo-météo des 7 derniers jours: isotherme 0°C, limite pluie-neige, direction et force des vents, quantités de neige tombées et l’épaisseur du manteau neigeux à différentes altitudes. Ces informations permettent de mieux comprendre le niveau du risque d’avalanche.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Bulletin d’Estimation des Risques d’Avalanche est devenu un élément absolument indispensable à toute personne désirant faire une sortie hivernale en montagne. Grâce aux précieuses données qu’il livre, il constitue un outil d’aide à la décision important pour le choix d’un secteur et d’un itinéraire de randonnée. Les informations mentionnées dans le bulletin doivent évidemment être confrontées à celles observées sur le terrain afin de réévaluer et au besoin adapter l’itinéraire.

Et vous connaissiez-vous l’existence du BERA ? Que pensez-vous des éléments qu’il présente ?

 

Adishatz !

 

Liens utiles:

http://www.meteofrance.com/previsions-meteo-montagne/bulletin-avalanches

http://www.meteofrance.com/appli-meteo-ski

Alex

Skieur Pyrénéen auteur des blogs Ski Rando pour Tous et Inspyr. Ambassadeur du Community Touring Club pour partager cette passion du ski de rando et de la montagne au plus grand nombre.

1 réflexion au sujet de « Météo et avalanches: l’outil indispensable pour préparer sa sortie »

La bible des topos de ski de rando dans les PyrénéesPublié le  5:22 - Déc 12, 2017

[…] choix d’itinéraires tout au long de l’hiver. Avec les Cabots , il suffit de lire le Bulletin Neige et Avalanches de Météo France puis de choisir votre sortie dans la liste en fonction des conditions. Un gain de temps non […]

Laisser un commentaire